Le projet d'établissement

Le projet d'établissement 2014-2017

Par admin turgot, publié le jeudi 19 décembre 2013 14:17 - Mis à jour le mercredi 24 septembre 2014 13:42

Le projet d’établissement est défini pour 3 ans.

Il fixe le cadre des actions prioritaires pour cette durée et est assorti d’une démarche d’auto évaluation.

La réécriture du nouveau projet d’établissement offre l’occasion aux acteurs du lycée d’exprimer ce sur quoi ils s’engagent et ce à quoi ils s’attachent, et aux équipes pédagogiques et éducatives de valoriser leurs spécificités, leurs qualités et compétences.

 

Des principes fondateurs :

  1. Le lycée est un espace d’émancipation de l’élève, dont l’ambition vise de façon indissociable la montée en qualification de l’élève et sa formation à la citoyenneté ;
  2. En corollaire, le lycée est un espace de professionnalisation et d’engagement pour les équipes enseignantes, au regard des difficultés sociales et scolaires des élèves, de leur difficulté à donner du sens à l’école et à se projeter dans le monde professionnel ;

  3. La connaissance et le respect d’ un cadre collectif d’objectifs et d’actions s’impose aux acteurs pour maintenir la force de l’engagement et pour lutter contre l’essoufflement et l’isolement ;

  4. Le projet d’établissement, qui traduit l’ambition du lycée, se décline à travers un volet d’actions assorti nécessairement d’ un dispositif d’évaluation (indicateurs, outils, étapes et équipe de suivi du projet) qui permet un suivi régulier des résultats, une analyse de la mise en œuvre et des effets et une adaptation constante aux objectifs fixés ;

  5. Le projet d’établissement est construit en cohérence avec le contrat d’objectifs du lycée.

 

Des modalités d’action partagées :

 

  1. La démarche de projet, du projet de l’établissement au projet de la classe, du projet de la classe au projet personnel de l’élève, pour donner du sens à l’action et pour nourrir la motivation et l’ambition
  2. La pratique de classe, où l’on considère que la classe est l’échelle pertinente pour que s’effectue non seulement l’acquisition de l’ensemble des savoirs, mais aussi l’apprentissage de la citoyenneté et que s’opère l’ouverture sur le monde

  3. Le travail en équipe, pour optimiser les effets des actions et leur efficacité, grâce à leur mise en cohérence ; pour augmenter le plaisir du travail grâce au partage de valeurs et de pratiques au sein d’une équipe solidaire

  4. La contractualisation et la pratique de l’auto-évaluation à tous les niveaux 

 

Des  orientations :

- dont les domaines d’action interagissent et dont les  enjeux sont communs

- déclinées à travers des objectifs opérationnels et un plan d’actions

 

     1. Des pratiques et des outils partagés au service de la réussite scolaire

Objectifs opérationnels :

  1. Conduire un projet par classe pour les entrants en CAP et en BAC Professionnel en valorisant l’ouverture culturelle sur la ville de Roubaix, en valorisant la culture scientifique et en valorisant la culture sportive ( classe médias, projet « J’aime Roubaix », défi solaire et atelier scientifique, section sportive locale football, classes à option sportive) ;
  2. Evaluer les entrants en CAP et BAC Professionnel par compétences (disciplinaires et interdisciplinaires) ;

  3. Intégrer les outils numériques au service du pédagogique (développer l’usage du TBI, de l’ENT et des tablettes numériques et développer la communication professeurs-élèves par l’ENT et les mails) ;

  4. Mettre en œuvre des conditions pour favoriser le travail d’équipe (principe de l’heure blanche, modification de la pause méridienne pour se concerter, conseil pédagogique plus actif) ;

  5. Mobiliser les conditions matérielles favorables à la mise en œuvre du projet, en acquérant les outils indispensables et en réorganisant les espaces.

     

     2. La lutte contre le décrochage

Objectifs opérationnels :

  1. Développer l’accueil et l’intégration des élèves qui arrivent au lycée avec notamment un projet de classe pour chaque classe d’entrants ;
  2. Lutter contre l’absentéisme et le décrochage avec un appel systématique des familles avant 10h et la mise en place des sms ;

  3. Développer les bonnes pratiques (protocole de cellule de veille, tutorat, prendre en exemple les pratiques du dispositif ULIS, CESC, PPCP, Accompagnement Personnalisé et enseignement lié à la spécialité, fluidité des parcours) ;

  4. Favoriser les espaces d’expression des élèves dans le cadre des actions du projet de vie scolaire (redynamiser le CVL, actions de la Maison Des Lycéens, clubs) ;

  5. Donner une dimension transversale aux apprentissages (Compétences, Accompagnement Personnalisé, Clubs, EPS, Association Sportive, Section Locale Sportive, CDI).

 

 

     3. L e parcours de l’élève et l’orientation active

Objectifs opérationnels :

  1. Mettre en œuvre un projet d’orientation sur les trois années de BAC PRO (Programme Pluriannuel de l’Orientation) ;
  2. Mettre en œuvre le nouveau protocole de suivi de stage ;

  3. Développer l’usage du port folio individuel de l’élève (notamment dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé et du Web Classeur sur l’ENT).

 

 

     4. Un lycée tourné vers l’avenir et ouvert à son environnement

Objectifs opérationnels :

  1. Valoriser l’image du lycée en participant aux forums des collèges, au forum orientation de bassin (avec des outils de communication innovants) , en accueillant les collégiens en mini-stage mais aussi en participant à des compétitions sportives et à des compétitions technologiques (défi solaire, course en cours…) ;
  2. Poursuivre l’engagement exemplaire du lycée dans une démarche de développement durable ;

  3. Développer les actions dans le cadre du CESC de manière à établir une relation contractuelle avec les acteurs de la ville de Roubaix ;

  4. Développer la qualité de la communication vers l’extérieur avec la mise en place d’une classe médias ;

  5. Etre labellisé « Lycée des Métiers » avec le lycée Jean Moulin